Philippe Panneton (Ringuet)

Philippe Panneton (Ringuet)

Romancier et essayiste, Philippe Panneton, qui a pris le pseudonyme de Ringuet, est né à Trois-Rivières en 1895. Il a fait des études classiques au séminaire de Joliette, au séminaire de Trois-Rivières et au collège Sainte-Marie avant de se diriger en médecine à Québec, puis à Montréal. Détenteur d'une licence en 1920, il a séjourné en Europe de 1920 à 1922, afin de se spécialiser en oto-rhino-laryngologie. Il a pratiqué la médecine à Montréal et à Joliette jusqu'en 1940, tout en donnant des cours à la faculté de médecine de l'Université de Montréal. Il est devenu professeur titulaire en 1945. Par la suite, il a cumulé des fonctions administratives et diplomatiques : il a été envoyé en mission culturelle au Brésil en 1946, a été délégué de l'Académie canadienne-française à Paris en 1952 et ambassadeur du Canada au Portugal de 1956 jusqu'à sa mort, en 1960.

Trente arpents, son premier roman paru en 1938, lui a valu plusieurs prix : le prix du Gouverneur général, la prix de l'Académie française, le prix des Vikings et le prix de la province de Québec. Philippe Panneton a obtenu plusieurs autres distinctions après ce premier succès : l'Université Laval lui a décerné un doctorat honoris causa en 1952, il a été une seconde fois récipiendaire du prix de l'Académie française en 1953, le prix Duvernay lui a été remis en 1955 et l'Université de Montréal lui a conféré le titre de professeur émérite en 1957. Membre fondateur de l'Académie canadienne-française, il en a été le président, à la suite de Victor Barbeau, de 1947 à 1953.

Bibliographie sélective récente

Littératures à la manière de… (pastiches), en collaboration avec Louis Francoeur, Montréal, Édouard Garand, 1924.
Trente arpents (roman), Paris, Flammarion, 1938; (édition critique), Montréal, Presses de l'Université de Montréal, 1991.
Un monde était leur empire (histoire), Montréal, Éditions Variétés, 1943.
L'héritage et autres contes, Montréal, Éditions Variétés, 1946.
Fausse monnaie (roman), Montréal, Éditions Variétés, 1947.
Le poids du jour (roman), Montréal, Éditions Variétés, 1949.
L'amiral et le facteur ou Comment l'Amérique de fut pas découverte (histoire), Montréal, Dussault, 1954.
Confidences (souvenirs), Montréal, Éditions Fides, 1965.
Journal, Montréal, Guérin, 1998.
Le carnet du cynique (notes d'écriture), Montréal, Guérin, 1998.

Philippepannetonringuet