Milan Kundera (République Tchèque/France)

Milan Kundera (République Tchèque/France)

Milan Kundera est né à Brno en Tchécoslovaquie en 1929. Il a fait ses études à l'École supérieure du cinéma de Prague et a publié ses premiers recueils de poésie en 1957. Écrivain croyant à la réforme du communisme et acteur du Printemps de Prague, il s'est vu obligé, avec l'intervention des troupes du pacte de Varsovie en 1968, de quitter la Tchécoslovaquie. Il s'est alors exilé en France où il a connu son premier succès de romancier avec la parution de La plaisanterie. De 1968 à 1979, il a enseigné à l'Université de Rennes puis, en 1980, il est devenu professeur à l'École des hautes études de Paris. Après avoir perdu la nationalité tchécoslovaque en 1979, il a été naturalisé français en 1980.

Romancier et essayiste, il a publié en tchèque et aussi en allemand, puis a adopté le français comme langue d'écriture. Dans sa fiction, il aborde la question de la vie privée et publique dans les sociétés totalitaires ou libérales. Comme essayiste, Milan Kundera s'intéresse au roman et à la musique. Ses œuvres, traduites en plusieurs langues, lui ont valu maintes distinctions, notamment le prix Médicis et le prix de la critique de l'Académie française.

Bibliographie sélective récente

La plaisanterie (roman), Paris, Gallimard, 1968.
Les propriétaires des clés (théâtre), Paris, Gallimard, 1969.
Risibles amours (nouvelles), Paris, Gallimard, 1971.
La vie est ailleurs (roman), Paris, Gallimard, 1973.
La valse aux adieux (roman), Paris, Gallimard, 1976.
Le livre du rire et de l'oubli (roman), Paris, Gallimard, 1979.
Jacques et son maître : Hommage à Denis Diderot en trois actes (théâtre), Paris, Gallimard, coll. « Le Manteau d'Arlequin », 1981.
L'insoutenable légèreté de l'être (roman), Paris, Gallimard, 1984.
L'art du roman (essai), Paris, Gallimard, 1986.
L'immortalité (roman), Paris, Gallimard, 1990.
Les testaments trahis (essai), Paris, Gallimard, 1993.
La lenteur (roman), Paris, Gallimard, 1994.
L'identité (roman), Paris, Gallimard, 1998.
L'ignorance (roman), Paris, Gallimard, 2003.

Milankundera