Louis Jolicoeur

Louis Jolicoeur

Louis Jolicœur est écrivain, traducteur, interprète de conférence et professeur à l'Université Laval, où il dirige les programmes de traduction. Il est né à Québec, où il a fait des études d'anthropologie, de linguistique et de traduction, complétées par un séjour postdoctoral à Paris (Université de la Sorbonne-Nouvelle – École supérieure d’interprétation et de traduction), en 1993-1994. Son dernier livre, Poste restante, paru en 2015, relate un voyage en Orient dans les années 1970. Le voyage a souvent été le moteur de ses histoires, son affection pour l’Espagne, le Mexique, l’Italie, l’Inde ayant habité bon nombre de ses livres antérieurs, où l’ailleurs, lointain ou non, occupe toujours une place prépondérante.

Outre ses publications citées ci-dessous, certains de ses textes ont été publiés dans des revues du Québec (XYZ, Vice-versa, Stop, Possibles, Nuit blanche, Moebius), de France (Le serpent à plumes, Revue des deux Mondes, Le Moulin à gaufres) et du Mexique (Plural, Los Universitarios, La Jornada), ainsi que dans des collectifs en Argentine, au Mexique, en Belgique et au Canada. Il est membre des comités de rédaction de diverses revues (META, Sendebar, Hermeneus, Revuelta, Romanica Silesiana, Nuit blanche).

Il est également membre de P.E.N. Québec, de l’OTTIAQ, de l’UNEQ, de l’ATTLC, de l’ACT et de quelques autres associations et organismes. Il a écrit une cinquantaine d'articles et donné des conférences ici et là, en particulier sur la traduction littéraire et la littérature québécoise. Ses activités de recherche se concentrent actuellement sur la diffusion de la littérature québécoise dans le monde au moyen de la traduction.

Il est membre de l'Académie des lettres du Québec depuis 2017.

Discours de présentation

Discours de réception

 

Bibliographie sélective récente

Récits, romans, nouvelles

Poste restante (récit), Québec, L'instant même, 2015.

Le masque étrusque (roman), Québec, L'instant même, 2009.

Le Siège du Maure (récit), Québec, L'instant même, 2002, traduit en espagnol au Mexique par Silvia Pratt, sous le titre La Silla del Moro, en 2006.

Saisir l’absence (nouvelles), Québec, L'instant même, 1994, traduit en espagnol au Mexique par Silvia Pratt, sous le titre Ausenciario, en 2000.

Les virages d'Émir (nouvelles), Québec, L'instant même, 1990, traduit en espagnol en Espagne par Natalia Arregui, sous le titre Las correrías de Emir, en 2010.

L'araignée du silence (nouvelles), Québec, L'instant même, 1987.

 

Essais

Un funámbulo entre metáforas – Mantener el equilibrio en traducción literaria (en collaboration avec Natalia Arregui), Granada, EUG, 2013.

Des pas sur la neige – anthologie de poésie québécoise (édition revue et augmentée par L. Jolicœur), Québec, Presses de l'Université Laval, 2009.

Traduction et enjeux identitaires dans le contexte des Amériques (sous la direction de L. Jolicœur), Québec, Presses de l’Université Laval-CEFAN, 2007.

La sirène et le pendule : attirance et esthétique en traduction littéraire, Québec, L'instant même, 1995.

 

Traductions

Collectif d'auteurs, Nouvelles du Chili (Antología 2000), traduction française de Nahed Nadia Noureddine, Marie-Ève Létourneau-Leblond et L. Jolicœur, Québec, L'instant même, 2009.

Silvia Pratt, Ile de lumière (Isla de luz), traduction française de L. Jolicœur, Montréal, Les Éditions du Noroît, 2006.

Collectif d'auteurs, Nouvelles d'Irlande, traduction française de Julie Adam et L. Jolicœur, Québec, L'instant même, 1997.

Collectif d'auteurs, Nouvelles mexicaines d'aujourd'hui, traduction française et présentation de L. Jolicœur, Québec, L'instant même, 1993.

Vlady Kociancich, Abyssinie (Abisinia), traduction française de L. Jolicœur, Montréal, VLB, 1991.

Collectif d'auteurs, Rencontres / Encuentros - Escritores y artistas de Argentina y Quebec / Écrivains et artistes d'Argentine et du Québec, traduction française et espagnole de Cecilia Ponte et L. Jolicœur, Montréal, Les Éditions Sans Nom, 1989.

Miguel de Unamuno, Paix dans la guerre (Paz en la guerra), traduction française de Alain Guy et L. Jolicœur, Québec, Le Beffroi, 1988.

Juan Carlos Onetti, Une nuit de chien (Para esta noche), traduction française et présentation de L. Jolicœur, Paris, Christian Bourgois, 1987 ; rééditié chez 10/18, 1990, 2012.

Juan Carlos Onetti, Les adieux (Los adioses), traduction française et présentation de L. Jolicœur, Paris, Christian Bourgois, 1985 ; rééditié chez 10/18, 1994, 1998.

Juan Carlos Onetti, Le puits (El pozo), traduction française et présentation de L. Jolicœur, Paris, Christian Bourgois, 1985 ; rééditié chez 10/18, 1994.

 

Photo_l._jolicoeur_