Léopold Richer

Léopold Richer

Né à Ottawa en 1902, Léopold Richer a fait ses études à l'Université d'Ottawa. Il est devenu par la suite journaliste et essayiste. Il a occupé le poste de correspondant parlementaire à Ottawa pour Le Droit, de 1927 à 1937, puis pour Le Devoir, de 1937 à 1944. De 1933 à 1941, il a publié des études biographiques et des essais politiques. Passionné de la question nationale, il s'est impliqué notamment au sein du Bloc populaire. En 1944, il a fondé la revue Notre Temps, dont il est devenu le rédacteur en chef.

On lui a remis, en 1943, le prix d'Action intellectuelle. En 1952, l'Université Laval lui a décerné un doctorat honorifique. Ses « Notes d'histoire politique », parues dans Le Devoir, ont été réunies en deux volumes aux Éditions de l'Imprimerie populaire (1941 et 1942). Léopold Richer était membre de la Société des écrivains canadiens. Il est décédé en 1961.

Léopold Richer a été reçu à l'Académie en 1945.

Bibliographie sélective récente

Marché de dupes? La conférence impériale d'Ottawa (essai), Montréal, Albert Lévesque, 1933.
Nos chefs à Ottawa (biographies), Montréal, Albert Lévesque, 1935.
Le statut de Westminster : 1931 (essai), Montréal, Imprimerie populaire, 1938.
Notre problème politique (essai), Montréal, Éditions de l'Action canadienne-française, 1938.
Le Canada et le bloc anglo-saxon (essai), Montréal, Éditions du Devoir, 1940.
Silhouettes du monde politique (biographies), Montréal, Les Éditions du Zodiaque, 1940.
Vers l'accomplissement de notre destin américain (essai), Québec, Éditions du Cap Diamant, 1941.