Jean-Guy Pilon

Jean-Guy Pilon

Jean-Guy Pilon est né à Saint-Polycarpe, le 12 novembre 1930. Diplômé de la faculté de droit de l'Université de Montréal en 1954, il est, de 1954 à 1988, réalisateur à la radio de Radio-Canada et chef du Service des émissions culturelles. En 1959, il fonde la revue Liberté et la dirige jusqu'en 1961, puis de 1963 à 1979. Il est président de la « Rencontre québécoise internationale des écrivains » de 1972 à 1997 et président de l'Académie des lettres du Québec de 1982 à 1996. De 1994 à 2000, il dirige la revue Les Écrits.

Jean-Guy Pilon est membre de la Société royale du Canada (1967), officier de l'Ordre du Canada (1987), chevalier de l'Ordre national du Québec (1988) et officier de l'Ordre des Arts et des Lettres de France (1992). 

Ses recueils de poèmes ont été réunis dans Comme eau retenue aux éditions de l'Hexagone. Il a reçu plusieurs prix littéraires dont le prix du Gouverneur général (1970), le prix Louise-Labé (1970), le prix Athanase-David (1984) et le Prix international de la Paix du PEN Club (1991). 

Jean Guy Pilon a été reçu à l'Académie en 1981.

Bibliographie sélective récente

La fiancée du matin : poèmes, Montréal, Éditions Amicitia, 1953.
Les cloîtres de l'été (poésie), Montréal, l'Hexagone, coll. « Les Matinaux », 1954.
L'homme et le jour (poésie), Montréal, l'Hexagone, 1957.
La mouette et le large (poésie), Montréal, l'Hexagone, 1960.
Recours au pays (poésie), Montréal, l'Hexagone, 1961.
Pour saluer une ville (poésie), Paris/Montréal, Pierre Seghers/Hurtubise HMH, 1963.
Solange (récit), Montréal, Éditions du Jour, coll. « Les romanciers du Jour », 1966.
Comme eau retenue : poèmes 1954-1963, Montréal, l'Hexagone, 1968.
Saisons pour la continuelle (poésie), Paris, Seghers, 1969.
Silences pour une souveraine (poésie), Ottawa, Éditions de l'Université d'Ottawa, coll. « Voix vivantes », 1972.
Comme eau retenue : poèmes 1954-1977, Montréal, l'Hexagone, coll. « Typo », 1985.

 
Jeanguypilon