Gustave Lamarche

Gustave Lamarche

Né à Montréal en 1895, Gustave Lamarche est entré chez les clercs de Saint-Viateur dès 1913, ce qui lui a permis de poursuivre ses études en Europe où il a obtenu une licence ès lettres de l'Université de Paris en 1926, ainsi qu'une licence en sciences politiques, économiques et sociales de l'École des sciences politiques de Louvain en 1927. De retour au Québec, il a enseigné les humanités classiques au collège Bourget. Poète et essayiste, il s'est rapidement révélé un ardent promoteur du théâtre québécois. Il a créé une Ligue de théâtre québécois et une Corporation d'art dramatique. Il a écrit trente-quatre pièces, fresques à grand déploiement et d'inspiration biblique qu'il a lui-même mis en scène. Introduisant dans ses pièces la danse, la musique, le cinéma et les chœurs, il a contribué à donner des lettres de noblesse à un art jusqu'alors peu développé au Québec. À partir de 1947, il s'est consacré entièrement à l'écriture. Il a collaboré aux périodiques Le Devoir, l'Action nationale, L'Ordre et Notre temps. Il a par ailleurs fondé et dirigé les Carnets viatoriens, Les Cahiers de Nouvelle-France et Nation nouvelle. Passionné des questions nationales et culturelles, il est présenté comme l'un des instigateurs de l'idée d'indépendance du Québec.

Gustave Lamarche a reçu en 1980 le prix Maximilien-Boucher pour l'ensemble de son œuvre. Il était membre de l'Académie de Bourges ainsi que de l'Union des écrivains québécois. Il est décédé en 1987.

Bibliographie sélective récente

Jonathas suivi de Tobie (théâtre), Montréal, Librairie des clercs de St-Viateur, 1935.
Le drapeau de Carillon : Drame choral en un acte (théâtre), Montréal, Librairie des clercs de St-Viateur, 1937.
La défaite de l'enfer : Jeu choral évangélique de 700 figurants (théâtre), Québec, s. é., 1938.
Notre-Dame-des-Neiges : Féerie épique (théâtre), Montréal/Joliette, Bernard Valiquette/Paraboliers du roi, 1942.
Palinods : Poèmes à la Vierge (poésie), Montréal/Ottawa, Éditions du Lévrier, 1944.
Notre-Dame-de-la-Couronne (théâtre), Joliette, Paraboliers du roi, 1947.
Poèmes, Saint-Constant, Éditions Passe-Partout, 1970.
Œuvres théâtrales, 6 vol., Québec, Presses de l'Université Laval, 1971-1975.
Œuvres poétiques, 3 vol., Québec, Presses de l'Université Laval, 1972-1975.
Le beau dieu : Ou trente-trois clameurs de l'âme (essai), Montréal, Éditions Pleins bords, 1975.
Psaumes : Odes à Catherine de Sienne : Ô neuf (poésie), Montréal, Éditions de la Parabole, 1977.
Ta parole me réveille (poésie), Montréal, Éditions de la Parabole, 1979.
Titres de nuit (poésie), Montréal, Éditions de la Parabole, 1979.
Vigiles du feu (poésie), Montréal, Éditions de la Parabole, 1982.
Chants pour demain (poésie), Montréal, Éditions de la Parabole, 1985.

Gustavelamarche