France Théoret

France Théoret

France Théoret, poète, romancière et essayiste, est née à Montréal. Elle a obtenu un doctorat en études françaises de l’Université de Sherbrooke, en 1982. Elle a enseigné la littérature au collégial, de 1968 à 1987. 

Membre de la direction de la revue La Barre du jour de 1967 à 1969, elle a écrit le monologue de l’ouvrière de La Nef des sorcières, pièce collective créée au Théâtre du Nouveau Monde en 1976, cofondé le journal féministe Les Têtes de pioche la même année et, en 1979, le magazine culturel Spirale, qu’elle a dirigé de 1981 à 1984. Avec la compositrice Micheline Coulombe-Saint-Marcoux, en 1984, elle a créé Transit, un théâtre musical. 

Elle a reçu des nominations pour plusieurs de ses livres et obtenu le prix Athanase-David pour l’ensemble de son œuvre en 2012.

La majorité de ses livres sont traduits en anglais. Ses poèmes, traduits en anglais, italien, espagnol, sont publiés dans des anthologies.

Elle a donné de nombreuses conférences au Québec, au Canada, aux États-Unis, en Europe. 

Elle a animé des ateliers littéraires libres, destinés aux femmes, de 1985 à 2000.

Elle est membre de l'Académie des lettres du Québec depuis 2017.

Discours de présentation

Discours de réception

 

Bibliographie sélective récente

Théâtre

« L’Échantillon » dans La Nef des sorcières, Poche Typo, 2014.

 

Poésie

Bloody Mary, Vertiges, Nécessairement putain, IntérieursPoèmes des origines, tirés de Étrangeté, l’étreinte, Éditions Typo, 2011.

Étrangeté, l’étreinte, Éditions de l’Hexagone, 1992.

La Fiction de l’ange, Éditions Trois, 1992.

Une mouche au fond de l’œil, Éditions Les Herbes rouges, 1998.

La nuit de la muette, Écrits des Forges, 2010.

L’été sans erreur, Éditions de l’Hexagone, 2014.

 

Romans et récits

Une voix pour Odile, Les Herbes rouges, 1978.

Nous parlerons comme on écrit, Éditions Les Herbes rouges, 1982.

L’homme qui peignait Staline, Éditions Les Herbes rouges, 1989.

Laurence, Éditions Les Herbes rouges, 1996.

Huis clos entre jeunes filles, Éditions Les Herbes rouges, 2000.

Les apparatchiks vont à la mer Noire, Éditions du Boréal, 2004.

Une belle éducation, Éditions du Boréal, 2006.

La femme du stalinien, Éditions Pleine Lune, 2010.

Hôtel des quatre chemins, Éditions Pleine Lune, 2011.

La zone grise, Éditions Pleine Lune, 2013.

Va et nous venge, Éditions Leméac, 2015.

 

Essais

Entre raison et déraison, Éditions Les Herbes rouges, 1987.

Journal pour mémoire, Éditions l’Hexagone, 1993.

Écrits au noir, Éditions du Remue-ménage, 2009.

 
Dsc_1197