Edmond Robillard

Edmond Robillard

Edmond Robillard (dont le nom en religion est Hyacinthe-Marie), est né en 1917 à Saint-Paul-l'Ermite, aujourd'hui Le Gardeur. Après des études classiques au collège de l'Assomption, il fait son noviciat chez les Pères Dominicains de Saint-Hyacinthe. Il poursuit ses études à Ottawa et est ordonné prêtre en 1941. Licencié en théologie de la Dominican House of Studies de Washington, il complète sa formation au Grand Séminaire de Montréal où il obtient son doctorat en 1947. En 1955, il devient professeur à l'Institut des sciences religieuses de l'Université de Montréal et le demeure jusqu'en 1983. Observateur et analyste des transformations de la société québécoise, il participe à maints débats sociaux : il est notamment très impliqué dans les discussions entourant la laïcisation de l'éducation. Il se fait l'ardent défenseur des humanités classiques et des traditions catholique et gréco-latine.

Spécialiste du christianisme primitif, il est l'auteur d'œuvres théologiques importantes. Il est également traducteur de quelques ouvrages, dont Publius Lochius : Les sentences d'un mime syrien.

Son œuvre littéraire est composée essentiellement de poèmes. Certains sont publiés dans La Revue dominicaine, publication à laquelle il collabore. Pendant plusieurs années, Edmond Robillard est président général et particulier de la Société des écrivains et secrétaire général de l'Académie des lettres du Québec.

Edmond Robillard a été reçu à l'Académie en 1976.

Bibliographie sélective récente

Blanc et noir : Poèmes de nature et de grâce. Montréal, Éditions du Lévrier, 1963.
L'unicorne : Tragédie en cinq actes. Ottawa, Cercle du Livre de France, 1967.
Le temps d'un peu… : Poèmes. Montréal, Éditions Albert-le-Grand, 1980.
La réincarnation : Rêve ou réalité, 2e édition améliorée (théologie), Montréal/Paris, Paulines/Apostolat, coll. « Notre temps », 1982.
Québec blues : Une raison de vivre : Réflexions chrétiennes sur le suicide (théologie), Montréal/Paris, Paulines/Médiaspaul, 1983.
Nos racines chrétiennes dans l'histoire d'Israël et du monde méditerranéen (théologie), Montréal, Fides, 1985.
La messe de tous les dimanches : Essai sur des chorals de Jean-Sébastien Bach (théologie), Montréal, Novalis, 1985.
Tout ce qu'il vous dira, faites-le : Essai de théologie mariale (théologie), St-Jean-de-Québec, Éditions du Richelieu, 1987.
Justin : L'itinéraire philosophique (philosophie), Montréal/Paris, Bellarmin/Cerf, coll. « Recherches : nouvelles séries », 1989.
Qui aime connaît Dieu (théologie), Montréal, Paulines, 1990.
Jeux d'hiver et d'enfer pour un pays perdu, Montréal, Maxime, 1995.
Le discours poétique, Montréal, Maxime, 1996.
Le pari sur l'incertain ou L'apologie de la religion chrétienne de Blaise Pascal (théologie), Ottawa, Éditions du Vermillon, coll. « Essais et recherches », 1996.
L'expérience de la Trinité dans les âmes saintes d'après saint Thomas d'Aquin (théologie), Montréal, Maxime, 1998.
La rédemption, une amoureuse folie de Dieu (théologie), Montréal, Maxime, 1998.
Saintes et saints de la liturgie canadienne et quelques éphémérides de notre histoire (théologie), Montréal, Maxime, 1999.
Mémoires d'une enfance à Le Gardeur, Montréal, Edmond Robillard éditeur, 2001.
Du temps que le goglu chantait (poésie), Montréal, Maxime, 2001.
Dieu est-il mort? (théologie), Montréal, Maxime, 2002.
Théisme et athéisme (théologie), Montréal, Maxime, 2003.
L'Homme-Jésus : Messie (théologie), Montréal, Edmond Robillard éditeur, 2003.

Edmondrobillard