Carole Fréchette

Carole Fréchette

D’abord formée comme comédienne à l’École Nationale de Théâtre du Canada, Carole Fréchette a fait partie du Théâtre des Cuisines jusqu’au tournant des années 1980. Parallèlement, elle a touché à plusieurs facettes de l’activité théâtrale : organisation de festivals, critique, etc.
Ses pièces, traduites jusqu’à maintenant en dix-neuf langues, sont jouées un peu partout à travers le monde.
Elle est également l’auteure de deux romans pour adolescents, diffusés eux aussi en plusieurs langues (anglais, allemand, espagnol, italien, chinois) et elle a traduit en français la pièce de Colleen Wagner, The Monument , produite à Montréal en 2001. 
 
Ses œuvres ont été saluées par de nombreuses récompenses, au Canada et à l’étranger. Deux fois récipiendaire du Prix du Gouverneur général, en 1995, pour sa pièce Les Quatre morts de Marie et en 2014, pour Small Talk, elle a été finaliste à ce même Prix pour La Peau d’Élisa (1998), Les Sept jours de Simon Labrosse (1999), Jean et Béatrice (2002), Serial Killer et autres pièces courtes (2008). À Toronto, sa pièce Les Quatre morts de Marie a été couronnée par le Prix Chalmers, et deux de ses textes ont été mis en nomination aux Dora Mavor Moore Awards. En littérature jeunesse, elle a été finaliste au Prix Montréal-Brive de même qu’au Prix M. Christie pour son roman Carmen en fugue mineure. Pour souligner son rayonnement dans l’espace francophone, la Société des auteurs et compositeurs dramatiques (SACD) lui décernait en 2002, à Avignon, le Prix de la Francophonie; elle recevait, la même année, à Toronto, le Prix Siminovitch, prestigieuse récompense accordée à un auteur de théâtre canadien pour l’ensemble de ses écrits. Sa pièce Le Collier d’Hélène lui méritait en 2004, le Prix Sony Labou Tansi des Lycéens, décerné à Limoges; son dernier ouvrage, Small Talk est finaliste à ce même prix pour l’édition 2016.
 
Très active dans le milieu théâtral, Carole Fréchette a présidé, de 1994 à 1999, le conseil d’administration du Centre des auteurs dramatiques (CEAD). Elle a donné, au fil des ans, de nombreux ateliers d’écriture, au Québec et en France, et elle fait régulièrement du tutorat au Programme d’écriture dramatique de l’École Nationale de Théâtre du Canada.
 
 
 

Bibliographie sélective récente

Théâtre
Baby Blues, Éditions les Herbes Rouges, Montréal, 1989.
Les Quatre morts de Marie, Éditions Actes Sud- Papiers, Arles, 1998.
La peau d’Élisa. Leméac/ Actes Sud - Papiers, Montréal et Arles, 1998.
Les sept jours de Simon Labrosse. Leméac /Actes-Sud Papiers, Montréal et Arles, 1999.
Le collier d’Hélène.Lansman, Carnières, 2002.
Violette sur la terre. Leméac-Actes-Sud Papiers, Montréal et Arles, 2002.
Jean et Béatrice. Leméac- Actes-Sud Papiers, Montréal et Arles, 2002.
La petite pièce en haut de l’escalier. Leméac/Actes-Sud Papiers, Montréal et Arles, 2008.
Sérial Killer et autres pièces courtes. Leméac/Actes-Sud Papiers, Montréal et Arles, 2008.
Je pense à Yu, Leméac/Actes-Sud Papiers, Montréal et Arles, 2012.
Entrefilet, Leméac/Actes-Sud Papiers, Montréal et Arles, 2012.
Small talk,Actes-Sud Théâtre Hors collection, 2014.
Romans et nouvelles
"Portrait de Doris en jeune fille", Nouvelle, in Qui a peur de ?..., VLB Éditeur, Montréal 1987.
Carmen en fugue mineure. Éditions de la courte échelle, Montréal, 1996 (roman jeunesse).
Do pour Dolorès. Éditions de la courte échelle, Montréal, 1999 (roman jeunesse)
 
 

 

Capture_d_c3a9cran_2013_06_07_c3a0_17_59_31