André Ricard

André Ricard

Cofondateur et animateur du Théâtre de l'Estoc de Québec de 1957 à 1968, André Ricard en est le directeur artistique et metteur en scène, au terme d'études à l'Université Laval (lettres) et au Conservatoire d'art dramatique du Québec. Il devient ensuite scénariste et réalisateur pour Radio-Canada (radio et film) et Radio-Québec; il collabore en outre à des longs métrages de fiction. Il enseigne jusqu'au milieu des années soixante-dix au Conservatoire et à l'Université Laval, puis se tourne entièrement vers l'écriture. Il mérite, en 1976, le prix de la Communauté radiophonique des programmes de langue française dans la catégorie court métrage et, en 1988, le prix de création dramatique de la Place des Arts de Montréal. Auteur de huit pièces de théâtre publiées, représentées et reprises pour la plupart, de plusieurs pièces radiophoniques et télévisuelles, de trois suites poétiques, d'un récit, de nouvelles et d'articles, il a également signé cinq traductions d'ouvrages de dramaturges de langue anglaise. L'une de ses dernières pièces, second volet d'une trilogie, est lauréate, en 1995, d'un prix de théâtre épique au concours du Théâtre du Nouveau Monde. André Ricard est reçu membre d'honneur de la Société québécoise d'études théâtrales en mai 2000. Conférencier et membre de jurys, il a effectué des voyages qui l'ont conduit en France, aux États-Unis, en Belgique, en Russie, en Allemagne, au Danemark, en Norvège, en Chine, au Japon et en Côte d'Ivoire; il a séjourné au Mexique d'août à décembre 2001.

André Ricard a été reçu à l'Académie en 1996. I a été secrétaire général de l'Académie de 1999 à 2004

Discours de réception
(source: Les écrits, n.88, décembre 1996)

Bibliographie sélective récente

La vie exemplaire d'Alcide 1er le pharamineux et de sa proche descendance (théâtre), Montréal, Leméac, 1973.
La gloire des filles à Magloire (théâtre), Montréal, Leméac, 1975.
Le casino voleur (théâtre), Montréal, Leméac, 1978.
Le tir à blanc (théâtre), Montréal, Leméac, 1983.
La longue marche dans les avents (théâtre), Montréal, Leméac, 1984.
Le déversoir des larmes (théâtre), Montréal, Guérin, 1988.
Les baigneurs de Tadoussac (récit), Montréal, Triptyque, 1993.
Le tréteau des apatrides (théâtre), Québec, Septentrion, 1995.
Les champs de glace (théâtre), Montréal, VLB éditeur, 1998.
Le livre des origines légende sacrée des peuples hurons, Québec : ARA-Canada, 2004
Une paix d'usage (récit), Montréal, Triptyque, 2006
Gens sans aveu (théâtre), Québec, L'instant scène, 2008
Le canal (nouvelle), autour de seize photographies de Yan Giguère, Québec, J'ai VU, 2011
Paul Bussières, scénographe, et la pratique théâtrale à Québec (1960-2008), Denis Denoncourt (iconographie) – essai, Québec, P.U.L., mai 2013
Promesse réitérée : l'amour, texte éditorial Événement Aimer,  3 au 11 novembre 2012, Musée de la civilisation, repris in Idées et défis, no 3, Musée de la civlisation, Québec. oct. 2013
Guía de las carreteras secundarias, traduction de Susana Gurovich Les chemins de traverse, in Quebec, escritores en la ciudad, Prólogo y narración general de Gilles Pellerin, Buenos Aires : Guadalquivir 2011

Andrericard