André Brochu

André Brochu

André Brochu est né à Saint-Eustache en 1942. Après ses études classiques au collège Sainte-Marie, il fait ses études de lettres à l'Université de Montréal, puis à l'Université de Paris VIII, où il obtient son doctorat de troisième cycle en lettres modernes en 1971.

Dès 1963, tout en participant à la fondation de la revue Parti pris, André Brochu devient professeur de littérature française et de littérature québécoise à l'Université de Montréal. Il y enseignera jusqu'à sa retraite, en 1997.

Les activités d'enseignement d'André Brochu s'accompagnent de nombreuses publications dans des revues spécialisées (notamment Voix et images) et d'une trentaine d'ouvrages (critique littéraire, poésie, romans et récits), reconnus par de nombreux prix.

Depuis plusieurs années, André Brochu est chroniqueur à Voix et images ainsi qu'à Lettres québécoises. Un colloque a été consacré à son œuvre en 2002.

André Brochu a été reçu à l'Académie en 1996.

Discours de réception
(source; Les écrits, n.88, décembre 1996)

 

Bibliographie sélective récente

Privilèges de l'ombre (poésie), Montréal, l'Hexagone, 1961.
Nouvelles, en collaboration avec Jacques Brault et André Major, Montréal, Cahiers de l'AGEUM, 1963.
Délit contre délit (poésie), Montréal, Presses de l'AGEUM, 1965.
Adéodat I (roman), Montréal, Éditions du Jour, 1973.
Hugo : Amour/Crime/Révolution (essai), Montréal, Presses de l'Université de Montréal, 1974.
L'instance critique (essai), Montréal, Leméac, 1974.
La littérature et le reste, en collaboration avec Gilles Marcotte (essai), Montréal, Les Quinze, 1980.
L'évasion tragique : Essai sur les romans d'André Langevin, Ville LaSalle, Hurtubise HMH, 1985.
La visée critique (essai), Montréal, Boréal, 1985.
Les matins nus, le vent (poésie), Laval, Trois, 1989.
Dans les chances de l'air (poésie), Montréal, l'Hexagone, 1990.
Particulièrement la vie change (poésie), Saint-Lambert, Le Noroît, 1990.
La croix du Nord (roman), Montréal, XYZ, l991.
L'esprit ailleurs (nouvelles), Montréal, XYZ, l992.
Le singulier pluriel (essai), Montréal, l'Hexagone, 1992.
La vie aux trousses (roman), Montréal, XYZ, 1993.
La grande langue (essai-fiction), Montréal, XYZ, 1993.
Tableau du poème (essai), Montréal, XYZ, 1994.
Fièvres blanches (roman), Montréal, XYZ, l994.
Delà (poésie), Montréal, l'Hexagone, 1994.
Roman et énumération de Flaubert à Perec (essai), Montréal, Département d'études françaises, Université de Montréal, coll. « Paragraphes », 1996.
Adèle intime (roman), Montréal, XYZ, l996.
Les épervières (roman), Montréal, XYZ, 1996.
Le maître rêveur (roman), Montréal, XYZ, 1997.
Une étude de Bonheur d'occasion de Gabrielle Roy (essai), Montréal, Boréal, 1998.
L'inconcevable (poésie), Laval, Trois, 1998.
Saint-Denys Garneau : Le poète en sursis, Montréal, XYZ, coll. « Les grandes figures », 1999.
Matamore premier (roman-farce), Montréal, XYZ, 2000.
Je t'aime, je t'écris (poésie), Montréal, Québec Amérique, 2000.
Anne Hébert : Le secret de vie et de mort (essai), Ottawa, Presses de l'Université d'Ottawa, 2000.
Rêver la lune : L'imaginaire de Michel Tremblay dans les Chroniques du Plateau Mont-Royal (essai), Montréal, Hurtubise HMH, 2002.
Les jours à vif (poésie), Laval, Trois, 2004.
Élégies de lumière (poésie), Laval, Éditions Trois, 2006.
 

Andrebrochu